AccueilS'enregistrerConnexion
Forum en Rénovation. Pour plus d'informations, rejoignez-notre page facebook =)
People Wolf on FB

Partagez | 
 

 Cours Laëra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Cours Laëra   Mar 22 Mar 2011 - 18:05

Bonjour et bienvenue dans mes cours de Rp =D

○Alors si j'ai bien compris tu veux mélanger l'action et la description alors je vais essayer d'arranger ça le mieux possible . Pour commencer je demande que tu écrive 10 lignes minimum ou plus =D . Ensuite je corrigerais au maximum toutes tes fautes d'orthographe . Si je peux te donner un conseil pour rendre ta lecture plus agréable , évite les répétitions et à la fin essaie de dire pourquoi tu à écrit ça à la fin de ton texte , c'est très chiant et c'est pour ça que c'est toi qui décide . Bon j'ai assez blablaté , voilà ton 1er exercice que tu dois surement attendre depuis le début ^.^

•Exercice n°1

Dejà tu incarne l'un de tes persos que je te laisse choisir bien évidemment =) ! Un animal que tu n'a jamais vu apparait devant toi , fonce d'une démarche impressionnante que tu n'as encore jamais oui et t'attaque , tu n'a pas le choix car c'est une voie sans issue alors tu toi te battre


Voilàà , bonne chance et bon courage =D !

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Psychose

Meute : Terres Nocturnes
Balance Singe
Nombre de messages : 10576
Age : 25
Rêve : T'écraser.
Caractère : Nocturnien Psychosé Dominant.
Date d'inscription : 20/10/2006

Fiche d'identité
Âge: 7 ans / 3 ans / Âge incertain
Phrase fétiche de votre loup: Crève et fait pas chier. / T'es con. / Tu me vois, tu me vois pluuus ! :Ð
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Mar 12 Avr 2011 - 22:53

[Laëra, j'sais pas si tu as vu ce sujet donc... petit up ^^
Tu as jusqu'au 15 avril pour répondre. Si d'ici là pas de nouvelle, j'archive.]

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Autre signatures que je n'aime <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://revedecrivain.kanak.fr
Marquant(e)
Marquant(e)
avatar
Laëra & Kishi

Meute : Ciel | Rebelle | Solitaire
Taureau Tigre
Nombre de messages : 3451
Age : 19
Rêve : Aucun | Détruire les Nonos | Retrouver la mémoire.
Caractère : Douce & Affectueuse | Curieuse & Joueuse | Agressive & Lunatique
Date d'inscription : 10/11/2010

Fiche d'identité
Âge: 4 ans/2 ans/3 ans et demi
Phrase fétiche de votre loup: La lune sera ta confidente
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Mer 13 Avr 2011 - 14:59

[Oui je ne l'avais pas vu ^^"]

Laëra




La nuit tombait, tel un voile noir sur les territoires Ciels. Reposée, je me levai de ma litière et sortit, me dirigeant vers le Lac. La nuit était pour moi une amie et non pas une ennemie. Pour moi, elle était réconfortante, et non pas effrayante. Et dire que des hommes ont peur du noir ! Le noir n’existe pas, il y a toujours de la lumière dans le noir, il y a toujours des étoiles, un reflet, la lune… Ce qui existe cependant, c’est le néant de lorsqu’on ferme les yeux. Cela, ça existe bel et bien. Calme et sereine dans ces réflexions, c’était sans me douter de ce qui allait arriver que je contourna le Lac et que je rejoignis les Terres Nocturnes, ou plus exactement la forêt…



Confiante, j’avançais, cherchant le Temple, cet endroit qui m’avait l’air bien sympathique. D’ordinaire, de jour, j’arrivais facilement à me repérer en ces terres hostiles, mais là, c’était tout de même autre chose. Au fur et à mesure que je m’avançais, je perdais mes repères initiaux. Ma confiance commençant à s’effriter, le poids des feuilles au dessus de moi se faisait sentir. Malgré ma bonne vue, je n’étais pas habituée à me déplacer là-dedans la nuit, et j’eus l’impression que mes bonnes paroles de tout à l’heure étaient malgré tout fausses et mensongères.



Cherchant à voir le ciel au dessus de moi, je vis que les arbres recouvraient le firmament : impossible de retrouver mon chemin grâce aux étoiles, ces choses brillantes qui ne bougent pas. Je m’arrêtai, désespérée par autant de mauvais vouloir de la part des esprits qui m’entouraient. Si seulement je connaissais un peu mieux les lieux et que j’avais un meilleur sens de l’orientation, tout serait plus facile !



Soudain, un bruit bizarre attira mon attention. Tournant la tête et ne voyant rien dans la pénombre, je reculai, inquiète. Entendant un bruit de pas vers la gauche et se dirigeant vers moi puisqu’il augmentait en volume sonore au fur et à mesure que je reculai, je pris la fuite, galopant entre les arbres à un rythme effréné. La forte densité de ces derniers ne m’aida guère : je devais en plus de courir vite me faufiler à la vitesse de la lumière entre les multiples plantes, buissons, et autres ; je trébuchai souvent et manqua de tomber à plusieurs reprises.



Essoufflée, morte de fatigue, je m’arrêtai face à un cul-de-sac. Il était à présent impossible de reculer, et je devais faire face à mon prédateur. Je me retournai et fis face à une créature indescriptible… Faisant au moins une tête de plus que moi, de la bave émanant de la bouche et coulant sur le sol, des pattes énormes et une musculature de géant me regardait d’un air mauvais. Ses yeux me paraissaient rouges à cause du contour du blanc, qui était à vif, sûrement parce que la bête s’était éraflée contre les buissons. Le monstre découvrit ses crocs et fit un pas en avant, s’apprêtant à attaquer…



Je sautai, faisant un bond en avant le plus haut possible pour pouvoir me tenir accrochée à son cou. Rugissant de colère, le colosse secoua sa tête en tous sens. Me tenant bien attachée, je n’avais pas très bien visé et j’étais trop bas pour pouvoir enfoncer correctement mes crocs. Gagnant centimètres sur centimètres, je mastiquai à moitié sa chair pour me rapprocher de mon but. Sur mon passage restaient des morsures béantes, coulant à flots du sang rouge bordeaux, tel une nouvelle rivière… Peinant à atteindre le point final car le monstre se secouait en tous sens et m’envoyait ses pattes griffues sur le corps, me laissant de belles estafilades, j’enfonçai une griffe dans son œil droit. Un hurlement strident me signala que j’avais correctement visé. Cette diversion me permit de donner le coup final… L’animal s’écroula, vaincu.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Psychose

Meute : Terres Nocturnes
Balance Singe
Nombre de messages : 10576
Age : 25
Rêve : T'écraser.
Caractère : Nocturnien Psychosé Dominant.
Date d'inscription : 20/10/2006

Fiche d'identité
Âge: 7 ans / 3 ans / Âge incertain
Phrase fétiche de votre loup: Crève et fait pas chier. / T'es con. / Tu me vois, tu me vois pluuus ! :Ð
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Jeu 14 Avr 2011 - 11:05

    Luna n'est pas là alors je donne cours à sa place ^^


    Déjà, pour ton texte : wow !

    L'introduction est vraiment géniale. J'aime beaucoup la description du lieu où tu te trouves et du caractère de ton loup. C'est vraiment bien fait =)
    Le problème arrive en même temps que l'animal.

    La fuite est bien, très bien même. Mais une fois que tu es acculée... Décris plus le sentiment de peur. Et puis, explique pourquoi elle saute à la gorge de la créature. C'est difficile à comprendre. On a limite l'impression de lire "elle est acculée, elle saute à la gorge de la créature". Il manque un petit quelque chose. Par exemple, une prise de conscience du fait que, si elle ne réagit pas, elle est morte :)

    Une fois que tes crocs se sont plantés dans le cou de l'animal, j'aime. Tu précises que ta louve souffre, c'est génial. Ca change des RP's où le loup gagne sans problème ^^

    Je dirai donc qu'il n'y a vraiment que la partie où tu t'apprêtes à attaquer et le saut qu'il faut revoir. Le reste me semble bien ainsi :)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Autre signatures que je n'aime <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://revedecrivain.kanak.fr
Marquant(e)
Marquant(e)
avatar
Laëra & Kishi

Meute : Ciel | Rebelle | Solitaire
Taureau Tigre
Nombre de messages : 3451
Age : 19
Rêve : Aucun | Détruire les Nonos | Retrouver la mémoire.
Caractère : Douce & Affectueuse | Curieuse & Joueuse | Agressive & Lunatique
Date d'inscription : 10/11/2010

Fiche d'identité
Âge: 4 ans/2 ans/3 ans et demi
Phrase fétiche de votre loup: La lune sera ta confidente
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Ven 15 Avr 2011 - 13:13

En fait je me suis concentrée sur la description de l'animal inconnu et après je ne me suis pas vraiment relue donc le sentiment de peur j'ai un peu zappé *se pend*
Ah oui la prise de conscience ne serait pas de trop en effet x) Maintenant que j'ai relu ça me saute à la gorge pour le coup ;)
Conclusion je refais un ou deux paragraphes entre le 5ème et le 6ème ? Et en passant je refais un peu le 5ème pour accentuer le sentiment de terreur ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Psychose

Meute : Terres Nocturnes
Balance Singe
Nombre de messages : 10576
Age : 25
Rêve : T'écraser.
Caractère : Nocturnien Psychosé Dominant.
Date d'inscription : 20/10/2006

Fiche d'identité
Âge: 7 ans / 3 ans / Âge incertain
Phrase fétiche de votre loup: Crève et fait pas chier. / T'es con. / Tu me vois, tu me vois pluuus ! :Ð
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Ven 15 Avr 2011 - 23:25

    Oui. Essaye d'arranger ça =)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Autre signatures que je n'aime <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://revedecrivain.kanak.fr
Marquant(e)
Marquant(e)
avatar
Laëra & Kishi

Meute : Ciel | Rebelle | Solitaire
Taureau Tigre
Nombre de messages : 3451
Age : 19
Rêve : Aucun | Détruire les Nonos | Retrouver la mémoire.
Caractère : Douce & Affectueuse | Curieuse & Joueuse | Agressive & Lunatique
Date d'inscription : 10/11/2010

Fiche d'identité
Âge: 4 ans/2 ans/3 ans et demi
Phrase fétiche de votre loup: La lune sera ta confidente
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Sam 16 Avr 2011 - 14:07

Laëra





La nuit tombait, tel un voile noir sur les territoires Ciels. Reposée, je me levai de ma litière et sortit, me dirigeant vers le Lac. La nuit était pour moi une amie et non pas une ennemie. Pour moi, elle était réconfortante, et non pas effrayante. Et dire que des hommes ont peur du noir ! Le noir n’existe pas, il y a toujours de la lumière dans le noir, il y a toujours des étoiles, un reflet, la lune… Ce qui existe cependant, c’est le néant de lorsqu’on ferme les yeux. Cela, ça existe bel et bien. Calme et sereine dans ces réflexions, c’était sans me douter de ce qui allait arriver que je contourna le Lac et que je rejoignis les Terres Nocturnes, ou plus exactement la forêt…



Confiante, j’avançais, cherchant le Temple, cet endroit qui m’avait l’air bien sympathique. D’ordinaire, de jour, j’arrivais facilement à me repérer en ces terres hostiles, mais là, c’était tout de même autre chose. Au fur et à mesure que je m’avançais, je perdais mes repères initiaux. Ma confiance commençant à s’effriter, le poids des feuilles au dessus de moi se faisait sentir. Malgré ma bonne vue, je n’étais pas habituée à me déplacer là-dedans la nuit, et j’eus l’impression que mes bonnes paroles de tout à l’heure étaient malgré tout fausses et mensongères.



Cherchant à voir le ciel au dessus de moi, je vis que les arbres recouvraient le firmament : impossible de retrouver mon chemin grâce aux étoiles, ces choses brillantes qui ne bougent pas. Je m’arrêtai, désespérée par autant de mauvais vouloir de la part des esprits qui m’entouraient. Si seulement je connaissais un peu mieux les lieux et que j’avais un meilleur sens de l’orientation, tout serait plus facile !



Soudain, un bruit bizarre attira mon attention. Tournant la tête et ne voyant rien dans la pénombre, je reculai, inquiète. Entendant un bruit de pas vers la gauche et se dirigeant vers moi puisqu’il augmentait en volume sonore au fur et à mesure que je reculai, je pris la fuite, galopant entre les arbres à un rythme effréné. La forte densité de ces derniers ne m’aida guère : je devais en plus de courir vite me faufiler à la vitesse de la lumière entre les multiples plantes, buissons, et autres ; je trébuchai souvent et manqua de tomber à plusieurs reprises.



Essoufflée, morte de fatigue, je m’arrêtai face à un cul-de-sac. Il était à présent impossible de reculer... Des yeux, je cherchai vainement une sortie, désespérée par tant de malchance. Je devais faire face à mon prédateur, ou je n'aurais même pas une chance de me défendre si je restai le dos tourné. Je me retournai et fis face à une créature indescriptible… Faisant au moins une tête de plus que moi, de la bave émanant de la bouche et coulant sur le sol, des pattes énormes et une musculature de géant me regardait d’un air mauvais, faisant bondir mon coeur dans ma poitrine. Ses yeux me paraissaient rouges à cause du contour du blanc, qui était à vif, sûrement parce que la bête s’était éraflée contre les buissons. Cela lui donnait un air de "dingo", de fou et de sanguinaire. Pire que tout, pire que les Nocturnes, pire que Deamon ou Psychose... Le monstre découvrit ses crocs et fit un pas en avant, s’apprêtant à attaquer…




J'eus un instant d'hésitation, contemplant la bête de mes yeux effrayés. La bête ne me laissai pas le choix : soit je me battais, soit je mourrai. Et encore, car même en me battant je n'assurai pas forcément ma survie. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas battue, et la terreur me serrai le ventre. Arriverais-je à vaincre mon ennemi ? Et ou attaquer en premier ? Car c'était cela aussi qui me faisait perdre ma confiance. Ce monstre énorme...ou était-donc diable son point faible ?



Mais cet instant, cette seconde d'hésitation ne tarda pas à se dissoudre, et prenant mon courage à deux mains, je sautai, faisant un bond en avant le plus haut possible pour pouvoir me tenir accrochée à son cou. Rugissant de colère, le colosse secoua sa tête en tous sens. Me tenant bien attachée, je n’avais pas très bien visé et j’étais trop bas pour pouvoir enfoncer correctement mes crocs. Gagnant centimètres sur centimètres, je mastiquai à moitié sa chair pour me rapprocher de mon but. Sur mon passage restaient des morsures béantes, coulant à flots du sang rouge bordeaux, tel une nouvelle rivière… Peinant à atteindre le point final car le monstre se secouait en tous sens et m’envoyait ses pattes griffues sur le corps, me laissant de belles estafilades, j’enfonçai une griffe dans son œil droit. Un hurlement strident me signala que j’avais correctement visé. Cette diversion me permit de donner le coup final… L’animal s’écroula, vaincu.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Psychose

Meute : Terres Nocturnes
Balance Singe
Nombre de messages : 10576
Age : 25
Rêve : T'écraser.
Caractère : Nocturnien Psychosé Dominant.
Date d'inscription : 20/10/2006

Fiche d'identité
Âge: 7 ans / 3 ans / Âge incertain
Phrase fétiche de votre loup: Crève et fait pas chier. / T'es con. / Tu me vois, tu me vois pluuus ! :Ð
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Jeu 9 Juin 2011 - 20:51

    Désolée, j'avais complètement oublié ce cours ! *va se pendre*

    Je te donnerai ton commentaire du week-end :)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Autre signatures que je n'aime <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://revedecrivain.kanak.fr

avatar
Psychose

Meute : Terres Nocturnes
Balance Singe
Nombre de messages : 10576
Age : 25
Rêve : T'écraser.
Caractère : Nocturnien Psychosé Dominant.
Date d'inscription : 20/10/2006

Fiche d'identité
Âge: 7 ans / 3 ans / Âge incertain
Phrase fétiche de votre loup: Crève et fait pas chier. / T'es con. / Tu me vois, tu me vois pluuus ! :Ð
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Jeu 16 Juin 2011 - 17:05

    Je suis perfectionniste, tu dira, mais... Cette fois, c'est le tout dernier paragraphe qui me pose problème. Autant le reste, je n'ai rien à redire, autant là, je regrette cette mort si rapide pour l'animal.
    "Je l'attrape, j'ai un peu de mal à assurer ma prise, je persévère, il meurt". Je trouve ça un peu faible.

    Mais bon, pour un message de RP, c'est parfait :)

    *commentaire pourri bonjour*

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Autre signatures que je n'aime <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://revedecrivain.kanak.fr
Marquant(e)
Marquant(e)
avatar
Laëra & Kishi

Meute : Ciel | Rebelle | Solitaire
Taureau Tigre
Nombre de messages : 3451
Age : 19
Rêve : Aucun | Détruire les Nonos | Retrouver la mémoire.
Caractère : Douce & Affectueuse | Curieuse & Joueuse | Agressive & Lunatique
Date d'inscription : 10/11/2010

Fiche d'identité
Âge: 4 ans/2 ans/3 ans et demi
Phrase fétiche de votre loup: La lune sera ta confidente
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Dim 10 Juil 2011 - 20:43

Désolé du retard, -hum vraiment beaucoup de retard-, j'édite après-demain promis =3
EDIT : voilà, j'ai reformé un nouveau paragraphe et reformulé certaines phrases tout en rajoutant d'autres.

Laëra





La nuit tombait, tel un voile noir sur les territoires Ciels. Reposée, je me levai de ma litière et sortit, me dirigeant vers le Lac. La nuit était pour moi une amie et non pas une ennemie. Pour moi, elle était réconfortante, et non pas effrayante. Et dire que des hommes ont peur du noir ! Le noir n’existe pas, il y a toujours de la lumière dans le noir, il y a toujours des étoiles, un reflet, la lune… Ce qui existe cependant, c’est le néant de lorsqu’on ferme les yeux. Cela, ça existe bel et bien. Calme et sereine dans ces réflexions, c’était sans me douter de ce qui allait arriver que je contourna le Lac et que je rejoignis les Terres Nocturnes, ou plus exactement la forêt…



Confiante, j’avançais, cherchant le Temple, cet endroit qui m’avait l’air bien sympathique. D’ordinaire, de jour, j’arrivais facilement à me repérer en ces terres hostiles, mais là, c’était tout de même autre chose. Au fur et à mesure que je m’avançais, je perdais mes repères initiaux. Ma confiance commençant à s’effriter, le poids des feuilles au dessus de moi se faisait sentir. Malgré ma bonne vue, je n’étais pas habituée à me déplacer là-dedans la nuit, et j’eus l’impression que mes bonnes paroles de tout à l’heure étaient malgré tout fausses et mensongères.



Cherchant à voir le ciel au dessus de moi, je vis que les arbres recouvraient le firmament : impossible de retrouver mon chemin grâce aux étoiles, ces choses brillantes qui ne bougent pas. Je m’arrêtai, désespérée par autant de mauvais vouloir de la part des esprits qui m’entouraient. Si seulement je connaissais un peu mieux les lieux et que j’avais un meilleur sens de l’orientation, tout serait plus facile !



Soudain, un bruit bizarre attira mon attention. Tournant la tête et ne voyant rien dans la pénombre, je reculai, inquiète. Entendant un bruit de pas vers la gauche et se dirigeant vers moi puisqu’il augmentait en volume sonore au fur et à mesure que je reculai, je pris la fuite, galopant entre les arbres à un rythme effréné. La forte densité de ces derniers ne m’aida guère : je devais en plus de courir vite me faufiler à la vitesse de la lumière entre les multiples plantes, buissons, et autres ; je trébuchai souvent et manqua de tomber à plusieurs reprises.



Essoufflée, morte de fatigue, je m’arrêtai face à un cul-de-sac. Il était à présent impossible de reculer... Des yeux, je cherchai vainement une sortie, désespérée par tant de malchance. Je devais faire face à mon prédateur, ou je n'aurais même pas une chance de me défendre si je restai le dos tourné. Je me retournai et fis face à une créature indescriptible… Faisant au moins une tête de plus que moi, de la bave émanant de la bouche et coulant sur le sol, des pattes énormes et une musculature de géant me regardait d’un air mauvais, faisant bondir mon coeur dans ma poitrine. Ses yeux me paraissaient rouges à cause du contour du blanc, qui était à vif, sûrement parce que la bête s’était éraflée contre les buissons. Cela lui donnait un air de "dingo", de fou et de sanguinaire. Pire que tout, pire que les Nocturnes, pire que Deamon ou Psychose... Le monstre découvrit ses crocs et fit un pas en avant, s’apprêtant à attaquer…




J'eus un instant d'hésitation, contemplant la bête de mes yeux effrayés. La bête ne me laissai pas le choix : soit je me battais, soit je mourrai. Et encore, car même en me battant je n'assurai pas forcément ma survie. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas battue, et la terreur me serrai le ventre. Arriverais-je à vaincre mon ennemi ? Et ou attaquer en premier ? Car c'était cela aussi qui me faisait perdre ma confiance. Ce monstre énorme...ou était-donc diable son point faible ?



Mais cet instant, cette seconde d'hésitation ne tarda pas à se dissoudre, et prenant mon courage à deux mains, je sautai, faisant un bond en avant le plus haut possible pour pouvoir me tenir accrochée à son cou. Rugissant de colère, le colosse secoua sa tête en tous sens. Me tenant bien attachée, je n’avais pas très bien visé et j’étais trop bas pour pouvoir enfoncer correctement mes crocs. Griffant son cou en tentant de retrouver une prise stable, je commençai à perdre mon équilibre. Un grand coup contre une branche proche m'assoma et je lâchai prise, la tête me tournant un peu.

Titubante et morte de peur, mon coeur battait à tout rompre. On aurait dit qu'il allait céder, sous le choc. Reprenant mon élan, je fermai les yeux, priant pour ce coup soit le bon. Une nouvelle fois, je m'envolai presque sur l'échine de l'étrange animal. Cette fois-ci, j'avais mieux visé, sans pour autant être arrivée au bon endroit. Grognant sous l'effort, je m'agrppai férocement à mon sinistre adversaire. Gagnant centimètres sur centimètres, je mastiquai à moitié sa chair pour me rapprocher de mon but. Son cou formait des replis, rendant ma tâche encore plus malaisée que prévu. Sur mon passage restaient des morsures béantes, coulant à flots du sang rouge bordeaux, tel une nouvelle rivière…

Peinant à atteindre le point final car le monstre se secouait en tous sens et m’envoyait ses pattes griffues sur le corps en me laissant de belles estafilades, je commençai à perdre sérieusement espoir. Agitant ma patte dans différentes plaies ouvertes, je failli être renversée par une griffe sortie du néant, aussi grosse que ma propre tête. J’enfonçai, à tout hasard, une griffe dans son œil droit. Un hurlement strident me signala que le coup avait été dur pour la bête. Cette diversion me permit de donner le coup final… L’animal s’écroula, vaincu.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Psychose

Meute : Terres Nocturnes
Balance Singe
Nombre de messages : 10576
Age : 25
Rêve : T'écraser.
Caractère : Nocturnien Psychosé Dominant.
Date d'inscription : 20/10/2006

Fiche d'identité
Âge: 7 ans / 3 ans / Âge incertain
Phrase fétiche de votre loup: Crève et fait pas chier. / T'es con. / Tu me vois, tu me vois pluuus ! :Ð
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Sam 23 Juil 2011 - 14:30

    Beaucoup mieux :D

    Cette fois, je ne vois rien à redire \o/


    Tu veux un deuxième exercice ? :)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Autre signatures que je n'aime <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://revedecrivain.kanak.fr
Marquant(e)
Marquant(e)
avatar
Laëra & Kishi

Meute : Ciel | Rebelle | Solitaire
Taureau Tigre
Nombre de messages : 3451
Age : 19
Rêve : Aucun | Détruire les Nonos | Retrouver la mémoire.
Caractère : Douce & Affectueuse | Curieuse & Joueuse | Agressive & Lunatique
Date d'inscription : 10/11/2010

Fiche d'identité
Âge: 4 ans/2 ans/3 ans et demi
Phrase fétiche de votre loup: La lune sera ta confidente
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Lun 1 Aoû 2011 - 20:42

Oui, je veux bien ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Psychose

Meute : Terres Nocturnes
Balance Singe
Nombre de messages : 10576
Age : 25
Rêve : T'écraser.
Caractère : Nocturnien Psychosé Dominant.
Date d'inscription : 20/10/2006

Fiche d'identité
Âge: 7 ans / 3 ans / Âge incertain
Phrase fétiche de votre loup: Crève et fait pas chier. / T'es con. / Tu me vois, tu me vois pluuus ! :Ð
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Mer 3 Aoû 2011 - 16:48

    Exercice numéro 2

    Une fois encore, il aura pour but de t'aider à faire de belles descriptions et à narrer une scène d'action. Après la défense contre un animal imposant, une scène d'action contre les éléments !

    Ta jeune loupiotte (Kishi) se promène tranquillement sur les terres Nocturnes, sans croiser personne. Soudainement, le déluge s'abat ! Éclairs, tonnerre et pluie qui détrempe tout, ravage tout. La loupiotte, qui est près de la rivière rouge, tente de trouver un abris lorsqu'elle glisse sous la boue suite à un glissement de terrain et se retrouve dans la rivière, à se battre contre les flots enragés. Elle sera sauvée par le brave dominant Tranquille.

    Tu dois donc me faire un maximum de lignes et il faut qu'on sente la tranquillité brisée par la tempête, puis la peur de la loupiotte. La peur. Fait la bien ressortir. Peuuuur, Kishi a peuuuur ! *évite la tomate qu'on lui balance à la tête*.

    Si tu ne sais pas trop comment t'y prendre, voici les étapes à suivre :

    Spoiler:
     



    Enjoy :)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Autre signatures que je n'aime <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://revedecrivain.kanak.fr
Marquant(e)
Marquant(e)
avatar
Laëra & Kishi

Meute : Ciel | Rebelle | Solitaire
Taureau Tigre
Nombre de messages : 3451
Age : 19
Rêve : Aucun | Détruire les Nonos | Retrouver la mémoire.
Caractère : Douce & Affectueuse | Curieuse & Joueuse | Agressive & Lunatique
Date d'inscription : 10/11/2010

Fiche d'identité
Âge: 4 ans/2 ans/3 ans et demi
Phrase fétiche de votre loup: La lune sera ta confidente
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Jeu 4 Aoû 2011 - 9:23

Kishi a peuur, peuuur, trèèès peuuur xDDDD
Ta rancune contre cette loupiote est tenace ! Faut toujours qu'elle se retrouve dans des situations impossibles x)
Je ferais ça après être rentrée des vac's ^^" Juste une question : est-ce que je peux au moment ou elle se bat contre la rivière dire qu'au bout d'un ou deux paragraphes de lutte acharnée elle commence à couler et à ne plus pouvoir respirer et à ce moment là ou tout est foutu King arrive et la sauve ou sinon c'est en pleine lutte que King arrive ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Psychose

Meute : Terres Nocturnes
Balance Singe
Nombre de messages : 10576
Age : 25
Rêve : T'écraser.
Caractère : Nocturnien Psychosé Dominant.
Date d'inscription : 20/10/2006

Fiche d'identité
Âge: 7 ans / 3 ans / Âge incertain
Phrase fétiche de votre loup: Crève et fait pas chier. / T'es con. / Tu me vois, tu me vois pluuus ! :Ð
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Mar 6 Sep 2011 - 11:54

    Désolée, j'avais pas vu ton message (a).

    Oui, tu peux très bien faire ça ^^ Et non, je n'éprouve aucune rancune envers ce moucheron xD

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Autre signatures que je n'aime <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://revedecrivain.kanak.fr
Débute
Débute
avatar
Sky

Meute : Tranquille
Taureau Tigre
Nombre de messages : 31
Age : 19
Rêve : Veiller sur sa famille.
Caractère : Enjoué & rieur
Date d'inscription : 05/09/2011

Fiche d'identité
Âge: 2 ans
Phrase fétiche de votre loup: Debout-là dedans !
Elève Actuel / Mentor: ///
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Mar 6 Sep 2011 - 19:37

C'est ça je te crois =P Je commence ce week-end, je poste le début (ou l'entier selon ce que je réussis à pondre), tu m'dis quoi et si j'ai pas fini je continue en observant tes conseils (ou je réécris entièrement m'enfin on verra).

Kishi


Une jeune loupiotte au pelage couleur de neige marchait d’un pas mal assuré. Venant d’échapper à la surveillance d’un dénommé King, le dominant Tranquille, elle avait peur de se faire gronder. Au fil du temps, elle avait pris l’habitude de jouir de sa liberté d’enfant-roi. A présent, les Hommes prenant du terrain, son mentor avait l’air décidé à la garder en vie de la manière la plus simple possible : la cloîtrer sur ses terres. Quoi de plus horrible pour un être avide d’espace et de galopades effrénées que d’être obligé à fouler des sols connus et sans danger à affronter ? Car ce que recherchait Kishi dans ses escapades, c’était le danger, le risque, pour pouvoir se dire la fois suivante : j’ai vu pire, rien ne peut à présent me faire trembler. Chose à revoir.

Alors que son frère restait sagement au logis, elle jouait ses rebelles et s’enfuyait avec l’habilité d’un maître en la matière : les raccourcis, le chemin de traverse, les tunnels découverts en cas d’extrême urgence…elle connaissait toutes les bonnes manières pour partir et revenir…en bonne ou mauvaise santé selon les rencontres. Mais même lorsqu’elle croisait la route d’un Nocturne en pleine crise de folie, elle n’avait pas conscience de son état, mental et physique. Depuis la rencontre de Psychose puis celle de Deamon, elle avait décidé que plus rien ne pouvait l’arrêter.

En l’occurrence, pour la deuxième fois de toute sa minuscule existence, elle s’aventurait à ses dépends dans les Terres Nocturnes. Ayant pris le Tunnel des Terres Libres, elle avait réussi sans encombres à se retrouver sur le territoire ennemi. Absolument pas préoccupée par le fait qu’elle risquait sa peau là-bas plus que n’ importe où ailleurs, elle arrêta de s’inquiéter pour sa probable sanction, reportant son attention sur ce qui l’entourait. Réfléchissant tellement que de la fumée en sortait de ses oreilles, elle essayait de reconnaître l’endroit. Sable rouge clair, clapotis de l’eau qui coule, pas un animal en vue… Soudain, en se rapprochant de la seule source de bruit des environs, la petite comprit : elle se trouvait près de la Rivière Rouge.

Ce qui inquiétait réellement Kishi, ce n’était pas le fait qu’elle pouvait faire de mauvaises rencontres, mais c’était le fait qu’il n’y avait personne. Sur son chemin, depuis qu’elle avait quitté le campement, elle n’avait pas croisé le moindre être vivant –à part les plantes bien évidemment-. Pas un oiseau, pas la moindre proie, pas le moindre loup en vue. Oui, elle se demandait s’il n’y avait pas quelque chose qui n’allait pas. Ou plutôt elle comprenait qu’il y avait quelque chose de louche dans tout ça. Alors qu’elle était restée plutôt optimiste et calme depuis le début de sa sortie, elle commençait à avoir vraiment la trouille. Pas le petit truc qui fait que vous pleurez quand on vous menace, non la véritable peur, l’unique, celle avec un grand P. Son cœur battait plus vite, plus fort, et elle avait comme l’impression qu’il allait éclater sous la pression. Elle était en sueur, dégoulinante sous la chaleur du soleil orangé. L’air était pesant. Mais qu’avait-elle donc pu oublier ?

Soudain, une goutte d’eau tomba sur son museau brûlant. Passant sa langue sur sa truffe avec délectation, la gamine dansait déjà à l'idée de l'averse. De l'eau, enfin ! Un orage, des éclairs, voilà pourquoi l'air était tendu ! De nouveau rassurée, la loupiote continua son chemin en gambadant. Alleluia, de la pluie, fini le beau temps, enfin du liquide. Les gouttes se firent plus nombreuses et au loin un éclair apparut. Le pelage trempé, Kishi marchait dans la gadoue. Le tonnerre gronda et l'orage se fit plus fort et redoubla de violence. Même à ce moment-là, la loupiote à la tache noire sur l'oeil n'était nullement inquiétée.

Quand la terre commença à glisser, elle eut un mouvement involontaire, se rendant compte du danger. L'eau montait et débordait de la source, léchant ses pattes; ces dernières devenaient froides puis glacées, refusant de bouger, tétanisées. Ce n'est que quelques secondes plus tard qu'elles réagirent enfin, se battant pour regagner un terrain plus ferme. Mais ce mouvement continu affaisaient encore plus la berge. Ouvrant de grands yeux effarés, elle haletait pour lutter contre les éléments. A nouveau, le tonnerre rugit, et en plus de la pluie battante arriva dans un tourbillon le zéphir furieux. L'ouragan faisait tomber les arbres et plaqua la loupiote contre le sol, l'empêchant de se débattre. Un long hurlement retentit. Convaincue que c'était quelqu'un d'autre qui criait, elle hurla de plus belle. "Kishi, Kishi !" criaient les voix. "C'est moi, c'est moi !" criait-elle. Mais en réalité, c'était uniquement elle et elle seule qui poussait ces appels lugubres. Ses yeux tournoyaient, regardant en tous sens, cherchant l'origine des voix alors qu'elle sombrait dans le fleuve et la folie.

Etait-ce le fleuve Styx, le fleuve pour emporter les morts ? L'eau était partout et la petite Tranquille nageait vainement dans un océan. Quand elle croyait atteindre le rivage, un violent coup lui rappelait que c'était un tronc d'arbre, le courant allait si vite qu'elle ne pouvait s'accrocher à des débris flottants, réduite à tenter l'impossible comme se tenir entre deux rochers acérés qui au final lui lacéraient les flancs. Les esprits étaient partout, la faisant couler, l'empêchant de reprendre son souffle, lui meurtrissant le corps et l'esprit alors que ce n'était qu'elle qui s'arrachait la fourrure sous l'eau, croyant saisir un ennemi. La peur, l'affolement et la folie, oui, la folie, font bon ménage !

Au bout de plusieurs minutes, plusieurs heures, que sais-je ? La loupiote abandonna, les yeux déjà voilés, le délire du coma l'emportant aux tréfonds des âmes, les pattes agitées de sombresauts, le liquide semblable au sang emplissant sa bouche, les pensées s'envolant vers des sombres horizons...

Soudain, deux crocs reprirent par le cou l'enfant. Croyant à nouveau à un esprit malfaisant, la petite se débattit, avant de retomber dans l'inconscient. Un grand loup noir se coucha près de la boule blanche et y fourra son museau. Des larmes coulaient des yeux jaunes du fier mâle. Reprenant le corps inanimé de celle qui avait été son élève, le dominant s'appêtait à partir vers le camp Tranquille quand Kishi ouvrit les yeux. La lâchant brusquement, bouche-bée, il la vit se relever péniblement avec une pointe de défi dans les yeux. Tout doucement, elle fit :

- Je t'ai fait peur hein ?

King hocha la tête. Oh que oui. Il avait eu une peur bleue en la cherchant au camp sans la retrouver, puis apprendre que sous le déluge elle avait pris le Tunnel Secret. Il ne répondit pas et la reprit par la peau du cou, et ils s'en allèrent tous deux retrouver leurs camarades au bercail.


[Fini.]
Revenir en haut Aller en bas
Marquant(e)
Marquant(e)
avatar
Laëra & Kishi

Meute : Ciel | Rebelle | Solitaire
Taureau Tigre
Nombre de messages : 3451
Age : 19
Rêve : Aucun | Détruire les Nonos | Retrouver la mémoire.
Caractère : Douce & Affectueuse | Curieuse & Joueuse | Agressive & Lunatique
Date d'inscription : 10/11/2010

Fiche d'identité
Âge: 4 ans/2 ans/3 ans et demi
Phrase fétiche de votre loup: La lune sera ta confidente
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Dim 9 Oct 2011 - 10:24

Psy' ? :3
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Psychose

Meute : Terres Nocturnes
Balance Singe
Nombre de messages : 10576
Age : 25
Rêve : T'écraser.
Caractère : Nocturnien Psychosé Dominant.
Date d'inscription : 20/10/2006

Fiche d'identité
Âge: 7 ans / 3 ans / Âge incertain
Phrase fétiche de votre loup: Crève et fait pas chier. / T'es con. / Tu me vois, tu me vois pluuus ! :Ð
Elève Actuel / Mentor:
MessageSujet: Re: Cours Laëra   Mer 8 Fév 2012 - 23:15

    Au fait Lala, tu veux mon avis sur ton texte ? x)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Autre signatures que je n'aime <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://revedecrivain.kanak.fr


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cours Laëra   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours Laëra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
People Wolf :: Archives :: Anciennes Archives :: Hors-jeu :: Hors-Jeu :: Coin Flood :: Aide au RP :: Cours terminés-