AccueilS'enregistrerConnexion
Forum en Rénovation. Pour plus d'informations, rejoignez-notre page facebook =)
People Wolf on FB

Partagez | 
 

 Toirdhealbhach ; t'es cap' de prononcer mon nom ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Eridan

Balance Singe
Nombre de messages : 49
Age : 24
Caractère : Et paf dans taggle car ça fait des chocapiks ♥
Date d'inscription : 29/06/2011

Fiche d'identité
Âge: 2 ans & pas encore né *PAN*
Phrase fétiche de votre loup: Il n'y a pas de futur sans passé; mais le passé peut nuire au présent.
Elève Actuel / Mentor: Nop'
MessageSujet: Toirdhealbhach ; t'es cap' de prononcer mon nom ?   Dim 8 Sep 2013 - 22:39


TOIRDHEALBHACH
« Citation ».
Auteur Citation.



    ▬ Fiche d'identification
    • Nom : Toirdhealbhach
    • Surnom : Toir ; Deedle ; Back.
    • Âge : 3 ans
    • Espèce : Loup européen
    • Liens de famille : Fils de Loki & Médée.
    • Groupe : Utopistes
    • Espoir pour l'avenir : Découvrir la solution qui sauvera l'île. Être un héros (de la guerre ?).

    ▬ Description approfondie
    • Caractère : Deedle est un loup très mature pour son jeune âge, comme beaucoup de jeunes loups de l'île. Mais son passé particulier lui apprit certaines choses que peu connaissent aussi vite et sa soif d'apprendre lui fit comprendre l'importance des histoires que les plus âgés détiennent. Parce qu'il est persuadé que la Solution des loups se trouve dans le passé.

    Deedle est ce qu'on peut appeler un loup courageux, puisqu'il est prêt à faire tout ce qu'il peut pour ce en quoi il croit. Il affronte assez aisément ses peurs et peut tenir tête à quiconque, sa volonté étant à toute épreuve. D'autant plus que quand il croit quelque chose, ce n'est pas à moitié. C'est un loup passionné, qui se donne corps et âme, s'investit de tout son être dans ce qu'il considère comme intéressant ou juste.

    Il est peu bavard, penchant même vers un côté taciturne. Les mots ne doivent pas briser le silence sans raison, puisque le silence, angoissant pour certains, révèle pourtant beaucoup d'indices sur ce qui vous entoure. C'est un jeune loup très attentif à bien des choses qu'un loup normal ne regarderait même pas, qui va jusqu'à observer la façon dont vos poils sont positionnés pour comprendre vos mensonges et vos pensées les plus secrètes. Fin observateur, qui comprend très vite la mentalité des autres et repère le danger sans aucun soucis, mêlant instinct et observation.

    De par ses qualités d'observateur, c'est aussi un fin stratège et un grand manipulateur. A partir du moment où vous pouvez savoir quand quelqu'un ment, que vous pouvez deviner le comportement qu'aura un être, c'est facile de le conduire là où vous le désirez et de lui faire dire ce que vous voulez. L'Observation, doux talent qui ouvre de bien nombreuses portes.

    Misant énormément sur son intelligence, Deedle n'en reste pas moins le digne fils de Loki, un loup taillé pour le combat, bagarreur et cherchant les faiblesses de son adversaire pour le mettre facilement au tapis, mais faire durer le plaisir du sang. Car n'allez pas croire que c'est un gentil louloup ; comme ses ancêtres, il a soif de sang. Mais contrairement à eux, il n'a pas le fond méchant, bien qu'il soit légèrement égoïste. Il vous attaquera, vous mettra plus bas que tard sans aucune hésitation, mais agira généralement de la sorte pour une bonne raison (l'une de ses convictions ou aider un loup en qui il croit).

    Pour la suite de sa psychologie particulière, je vous invite à le rencontrer. Il est difficile de cerner ce Mentaliste en quelques lignes... Faites sa connaissance et vous ne serez pas déçu. On est rarement déçu lorsque l'on rencontre un loup luttant contre ses envies de sadisme et de sang, les masquant derrière une ironie, un cynisme particulier, ne les laissant éclater que lorsque la colère est à son apogée.

    • Qualités (5) / défauts (5) : Courageux - Observateur - Passionné - Fidèle - Intelligent / Manipulateur - Cynique - Taciturne - Soif de sang - Torturé.
    • Physique : Toirdhealbhach est un loup que l'on peut qualifier de massif. Comme son père, il possède un large poitrail et d'épaisses pattes, bien que son corps soit plus élancé. Sa tête est également plus fine que celle de Loki et donne naissance à un museau long et fin, qui donne une élégance certaine à ce jeune loup.

    Son pelage, bien épais, possède une première couche d'un gris sombre, qui tend vers le noir à mesure que la fin du poil approche. Ainsi, vu de loin, Deedle ressemble à un loup noir comme tant d'autres, alors que de près, ses tâches le différencient bien aisément.

    Ses flancs débutent le dégradé qui transforme le noir de son dos en gris sur le ventre, de ce même gris dont sont peintes ses pattes avant. Le bout de sa queue est coloré de façon similaire et sa tête, elle, est entièrement noire à l'exception d'une tâche légèrement plus claire qui entoure son oeil et d'une autre qui parsème le bout de son nez.

    Effectivement, les couleurs de ce pelage rappellent plus le chien que le loup. Deedle tient cette particularité de sa mère, qui s'avère n'être qu'à moitié louve. Mais les yeux, eux, sont indéniablement ceux du loup, tout comme la morphologie. Un regard pénétrant, du même orangé que celui de son père, tendant vers l'ocre et une silhouette massive, mais élégante.
    • Historique : Elle était née sur l'île, après que l'incendie eut lieu. Jamais ses yeux ne purent voir à quel point l'endroit pouvait être paradisiaque, s'habituant dès son plus jeune âge à lui montrer des terres dévastées, recouvertes de cendres et à l'odeur de mort. Elle n'eut pas la chance de grandir dans l'abondance de chaire, de se rafraîchir dans une eau pure et limpide, encore moins de se rouler dans de hautes herbes. Jamais elle n'apprit le bonheur que pouvait détenir une chasse, ne voyant dans cet acte qu'une possible chance de remplir son estomac vide. Mais ses bonheurs existèrent néanmoins.

    Avec ses deux frères, la jeune louve qui fut nommée Médée par ses parents, découvrit quel jeu amusant pouvait être la cendre. Bien que cela gratte dans les poils lorsque vous restiez trop longtemps sans vous secouer, c'était agréable de se rouler dedans et doux pour les pattes. Mais le goût était âcre et il valait mieux faire attention à ne pas en avoir dans la bouche.
    Les jeunes loups aimaient également se pousser dans la rivière rouge, se rouler ensuite dans les cendres, puis foncer en bordure de mer pour que l'eau salée lave leur fourrure des horreurs qui s'y étaient collées. Ils ne comprenaient pas, à l'époque, la peine qui habitait leurs parents lorsqu'ils observaient l'île, même si leurs estomac comprenaient à quel point survivre était compliqué.

    En grandissant, Médée décida de découvrir seule quels étaient les secrets de People Wolf. A force d'entendre ses parents parler d'un « avant bien meilleur », la curiosité l'avait piquée et elle était décidée à découvrir pourquoi c'était si bien autrefois et si mauvais désormais. Ses pas la menèrent vers différents loups, certains la chassant, d'autres répondant avec plaisir aux questions qu'elle se posait. C'est ainsi que progressivement, son esprit pu imaginer une île verdoyante aux proies abondantes, même si l'herbe était un concept qui lui semblait fort abstrait.

    Sa recherche d'histoires des temps anciens la menèrent alors à croire que ses parents avaient raison, qu'il fallait que l'île redevienne comme autrefois. Sans réaliser que c'était certainement impossible, la jeune louve rencontra d'autres canidés de son âge, aux mêmes rêves, avec qui elle se lia d'amitié. Jeune utopiste qui ignorait à quel point sa vie allait être bouleversée, quelques temps plus tard.

    Elle était âgée de 5 années, lorsqu'elle aperçu une silhouette au loin, qui l'intrigua. Elle n'en avait pas même distinguer la fourrure, mais n'avait eu le temps de s'approcher, le loup étant partit avant même qu'elle rejoigne le Temple. Quelques jours plus tard, elle pu sentir son odeur aux alentours de l'ancienne forêt noire, sans encore pouvoir mettre de nom ou de physique dessus.

    Elle traqua plusieurs semaines ce loup qui semblait la fuir, avant qu'il ne lui tombe dessus. Au sens propre du terme, puisque le mâle semblait amusé que son poids écrase la louve. Ses crocs étincelèrent à quelques centimètres des yeux de Médée, qui réagit immédiatement en lui attrapant le museau. Visiblement étonné par cette attitude, le loup blanc s'écarta de la femelle et s'assit, l'observant en penchant la tête.

    La petite femelle, sa fourrure grise hérissée, fixa son regard dans celui du mâle, grognant et réclamant une identité ainsi qu'une bonne excuse au geste déplacé. Un rire lui répondit, avant qu'un nom ne soit prononcé. Loki. Elle avait déjà entendu ce nom par le passé et la louve s'assit donc, un grand sourire se peignant sur ses sombres babines.

    « Loki... Vous êtes le fils de Ridge, celui qui fut Prince d'une meute, et de Kimi, celle dont il se servait, c'est cela ? »

    Le loup blanc sembla étonné qu'elle puisse lui donner ces informations, alors qu'elle était si jeune. Cet étonnement la sauva et fut la naissance d'une relation des plus particulières entre les deux loups. Alors que le plus âgé contait parfois des histoires de son enfance, corrigeant certaines connaissances de la louve, la plus jeune lui apprenait à apprécier la nouvelle île, lui donnant parfois même un semblant de bonheur.

    Mais Loki était trop abîmé, trop loin dans la folie pour que cette relation bénéfique aux deux loups dure bien longtemps. Un soir, il profita de la confiance qu'avait Médée en lui et disparut dès sa petite affaire terminée.



    Quelques mois plus tard, Loki retomba sur Médée, découvrant avec frustration qu'un enfant était né de sa folie. La louve n'étant pas des plus faibles et encore moins des plus naïves, elle refila son fils à Loki, avant de fuir à son tour. Elle avait donné tout l'amour dont elle était capable à son enfant, mais ne se sentait pas la force de lui apprendre à être heureux. Elle savait que son père ne le rendrait pas plus heureux, mais ce dernier serait au moins en mesure de lui apprendre à se défendre correctement et de lui apprendre bien d'autres histoires que celles qu'elle lui avait déjà contées. Médée aimait son Fils, mais il était temps pour lui de rencontrer son père et d'en tirer les conclusions qu'il voulait. C'était aux yeux de la pauvre mère dévastée la meilleure chose qu'elle pouvait faire pour le bien de Toirdhealbhach.



    Sous la protection de son père, le jeune Deedle apprit les règles de base d'un bon Nocturne, ancrées dans la mémoire et le coeur de Loki, quoiqu'il en dise. Ainsi, le louveteau imprégna dès son plus jeune âge l'importance du sang : protection de ceux qui partageaient ton sang, au péril de ta vie si il le fallait ; importance de prouver sa suprématie aux faibles ; seule mort digne était celle se trouvant dans les crocs d'un ennemi puissant.

    Au contact de son père, Deedle découvrit aussi les histoires du passé, l'importance des dominants. D'une façon très surprenante, Loki parvint à faire la part des choses, dévoilant les caractères des différents dominants, relatant avec justesse l'ambiance qui imprégnait Poeple Wolf lorsqu'il était jeune et l'évolution de la guerre. Il expliqua à son fils les forces et faiblesses des meutes et des solitaires, lui donnant assez d'informations neutres pour qu'il se fasse sa propre idée.

    Loki apprit également à son Fils comment se battre, le forçant plusieurs fois à tuer d'autres loups, avant de les dévorer. Car mourir pour de mauvaises choses ne rimait à rien ; et la faim était sans hésitation une mauvaise chose. Mais cette éducation militaire et extrémiste réveilla un caractère bien particulier chez le jeune loup, qui ressemblait autant à son père qu'à sa mère. Il n'avait pas peur de tuer, ne considérant pas la vie des loups « lambda » comme quelque chose de très important, mais ne prenait pas non plus le même plaisir que son père à donner la mort, décidant alors que des limites devaient exister.

    A l'âge de deux ans, se sentant assez fort, Deedle signala à son père qu'il avait besoin de se retrouver seul, de partir en ermitage pour consolider ses pensées et son caractère. Il avait besoin d'être livré à lui-même pour devenir plus fort. C'est ainsi qu'il quitta son père, pour qui il ressentait respect et peur, haine et amour, afin de faire le tour de l'île encore et encore, se découvrant un caractère utopiste et le besoin de revoir sa mère pour savoir ce qu'elle pensait de ce qu'il était désormais. Et surtout, pour un jour découvrir le Secret qui pourrait sauver People Wolf et les loups l'habitant.

    ▬ Capacités
    50 points à répartir pour les adultes ; 30 pour les louveteaux.
    • Points de vie : 13
    • Puissance : 10
    • Défense : 11
    • Vitesse : 16

    ▬ Derrière l'écran
    • PUF du joueur : Ilsé
    • Âge : 20 ans
    • Un peu de blabla ? : Boaf, j'ai la flemme.
    • Que pensez-vous du forum ? : //
    • Comment l'avez-vous connu ? : //
    • Désirez-vous un parrain ? : //
    • Autre compte ? : Loki et certainement d'autres à venir.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Deedle •
Revenir en haut Aller en bas
 

Toirdhealbhach ; t'es cap' de prononcer mon nom ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
People Wolf :: Avant de jouer :: Présentations :: Présentations validées-